Fédération Française de Modélisme Ferroviaire
Fête du train miniature 2007
Images région FRANCHE-COMTE

www.fetedutrain.ffmf.info - FTM 2007 - FFMF www.ffmftrain.org
Màj
webFTM & Daniel D. 4/11/08 :  création
Envoi de Jean CUYNET, DR FFMF Franche-Comté et CFFC
(
du 21/01/08, désolé retard)

Club Ferroviaire de Franche Comté (CFFC - FFMF)
Pontarlier (39) 8 décembre 2007 au 6 janvier 2008
(20 jours d'ouverture).

Un mois d’exposition,  26 100 km à l’échelle HO !

Pour la première fois, le réseau a été présenté durant un mois, du 8 décembre 2007 au 6 janvier 2008. Cette opération de longue haleine s’inscrivait dans l’animation de Noël de la ville de Pontarlier et celui de la « Fête du Train. »

Présenter le réseau durant une période aussi longue entraîne des conséquences bien différentes d’une simple exposition. Vingt jours d’ouverture de 14 à 18 h, et souvent 19 h, représente un grand nombre d’heures de présence pour l’exploitation, la surveillance et les contacts avec le public. S’y ajoutent toutes les heures de maintenance pour l’entretien du matériel roulant, le remplacement des rames et le nettoyage.

Avec trois ou quatre convois en circulation et une vitesse de l’ordre de 1 km/h, nos vaillants petits trains ont parcouru 300 km soit 26 100 km à l’échelle HO !
L’usure du matériel roulant a été répartie sur un large parc. La présence constante de trois à six membres du CFFC a fait l’objet d’un planning délicat à établir, cette période étant plus destinée aux fêtes de familles qu’à l’exploitation d’un réseau. Cependant, les membres de notre association n’ont pas hésité à quitter le cocon familial pour venir « faire rouler les trains ».

Bien installés dans une salle située en face du marché de Noël, chauffée, très propre mais à peine plus grande que le réseau, nous avons bénéficié d’une affluence impressionnante. Le premier samedi, sans la moindre publicité et alors que le marché de Noël n’était pas encore ouvert, pas moins de 160 visiteurs sont venus découvrir notre réseau. Après la Une de l’Est Républicain, ce fut l’invasion. La petite salle était souvent comble et le soir, il était difficile de faire partir les derniers visiteurs. Certains sont revenus à plusieurs reprises, les « grands » n’étant pas les moins assidus. Au cours de ce mois d’exposition, nous avons dénombré le passage de 3850 visiteurs soit le double de ce que nous espérions.

Il est intéressant de faire un bilan sur la nature de cette fréquentation. L’entrée gratuite et une situation géographique privilégiée ont facilité la venue d’un public qui n’a pas pour habitude de fréquenter les manifestations de modélisme ferroviaire. Nous avons remarqué la présence de nombreux grands-parents avec leurs petits-enfants, moins de mamans ou de papas avec leur progéniture et hélas, fort peu d’adolescents. Dans l’ensemble, ce public était surpris par la présentation du réseau qui n’entre pas dans les schémas traditionnels du « petit train qui tourne en rond ». La qualité des décors, la disposition des modules « intégrés » le ballet des trains sortant des coulisses, se croisant ou se dépassant dans notre petite gare ont laissé plus d’un visiteur pantois. Une partie des coulisses était visible. L’alignement des trains sur les 14 voies de remisage, le départ des uns, l’arrivée des autres ont captivé un public qui n’imaginait pas qu’une telle complexité soit possible.

Si les explications ont été nombreuses, les échanges se sont souvent limités à des félicitations mais rarement à des dialogues techniques. Ces dernières ont surtout porté soit sur une éventuelle remise en service d’un train stocké dans un malle depuis de longues années, soit en un essai de vente de vieux matériel au standard complètement dépassé. Nous avons souvent communiqué les coordonnées du CFFC et plusieurs personnes ont déclaré vouloir y adhérer.

Une telle opération est très bénéfique pour la reconnaissance de notre passion. Sera-t-elle à l’origine de nouvelles vocations ou ravivera-t-elle d’anciennes passions. Il sera difficile de le savoir. Des retours d’information nous parviendront au cours de l’année : demandes d’adhésion, de renseignements, questions sur les techniques de modélisme ou les modes d’exploitation. Notre action a été très appréciée par la municipalité. Le maire et ses adjoints ont remarqué le professionnalisme de notre prestation, la qualité de nos réalisations et l’importance de la fréquentation.

« C’est géant ! » s’est exclamé un jeune passionné, qui, le nez au niveau de la voie, n’a rien perdu du mouvement des trains et de la commande informatisée. Ce fut pour nous le plus beau des compliments.

« C’est géant ! »

 
Commandes centralisées.
La CAO (Commande assistée par Ordinateur)  


Les coulisses de l'exploit.


Vue d'ensemble du réseau.


La gare de
Mesnay-Arbois.

 L'Article dans l'Est Républicain.

  -

Retour haut de page